Quimperlé. Une convention signée entre la Ville et Chats sans toi

point presse

Éric Alagon,Brigitte Alainmat-Kerhervé, Sandra Grenot, présidente et vice-présidente de Chats sans toi, et Joël Quilleré, chef de la police municipale. | DR

 

L’association qui œuvre en faveur des animaux vient de signer un partenariat avec la commune.
Un local sera mis à sa disposition.

Créée en 2014, l’association Chats sans toi a signé, mercredi, en mairie une convention avec la Ville. Cette charte intervient après de nombreux contacts avec la commune. Elle était réclamée depuis 2015 et va permettre de poursuivre l’action en faveur des animaux, que ce soit pour l’identification, l’adoption et la stérilisation, cette dernière action devant, à terme, favoriser la maîtrise de la prolifération.

«  Nous apportons une aide financière de 1 400 €, précise Éric Alagon, adjoint aux finances. Un local sera aussi prochainement mis à disposition. Nous avons plusieurs pistes pour l’endroit le mieux adapté. »

« La tâche reste importante dans le pays de Quimperlé »

Avec 20 bénévoles, 110 adhérents et trois sites de nourrissage, Chats sans toi intervient en permanence. « Nous avons six familles d’accueil et nous nous occupons aussi de la garde à domicile, souligne Brigitte Alainmat-Kerhervé, la présidente.

Quatorze chats ont été adoptés en 2018 dans le quartier de Kerbertrand, mais la tâche reste importante dans le pays de Quimperlé. »

L’association a également sollicité Quimperlé communauté, afin d’établir une politique globale sur l’ensemble du territoire, car l’investissement humain et financier est non négligeable.

 


Imprimer